Bienvenue dans ConsultingNewsLine, le site internet d'information sur l'actualité et les métiers du conseil ...                                                 A l'affiche pour cette rentrée automnale:                                                 >>>>>                 LES ASSISES DE L'AUTOMOBILE 2021                                 sur le circuit des 24 Heures du Mans                                 les 2 et 3 novembre                                     organisé par l'ACO et Ouest France                                     pour info : https://evenements.ouest-france.fr/assisesdelautomobile/                                                 >>>>>                 LA SEMAINE DE L'INDUSTRIE 2021                                 630 événements labélisés                                 du 15 au 19 novembre (jusqu'au 26 nov pour certains événements)                                 pour info : www.semaine-industrie.gouv.fr/                                             >>>>>                 MESSE MüNCHEN 2021                                 eMove 360° Battery Conference                                 du 16 au 17 nov 2021                                 Pour info : www.emove360.com/conferences-2021/battery-2021/                                                 >>>>>                 LES RENDEZ-VOUS CARNOT 2021                                 du 17 au 18 nov 2021                                     au Centre des Congrès de Lyon                                     pour info : https://www.rdv-carnot.com/                                                 >>>>>                 2nd ON LINE RACE INDUSTRY WEEK                                 La semaine de l'industrie des courses automobiles                                 "On Line" du 29 nov - 3 décembre                                 organisé par Epartrade                                 Pour info : https://www.epartrade.com/more/onlineraceindustryweek                                                     Sur ce : " bonne rentrée automnale..."              
Info
11 jan 2022
Actu
 Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2022
>> Actu
Pass vaccinal :         Lettre ouverte aux Sénateurs et Députés

Le 10 janvier 2022

Madame, Monsieur, le Sénateur, Député

Vous allez dans les jours qui viennent devoir statuer sur la loi concernant le pass vaccinal. Le présent document vous est transmis comme à d’autres membres du Parlement en tant que courrier personnel dont la forme générale sera publiée sur ConsultingNewsLine.

La vaccination en France est un échec : les patients vaccinés sont devenus aujourd'hui plus sensibles aux variants que les non vaccinés, il suffit pour s'en convaincre de noter la longue liste de ministres triple-vaccinés qui ont déclenché récemment le covid : Franck Riester, Agnès Pannier Runacher, Jean Castex, etc... une véritable hécatombe ! Et la balance risques-avantages n'est guère en faveur des vaccins dans de nombreuses classes d'âge, comme en atteste la présentation des chiffres par la directrice de l'ANSM devant le Sénat.

Au niveau mondial, il n'y a pas d'évidence non plus de contrôle de la pandémie par les vaccins, les pays vaccinant étant ceux qui affichent le plus haut taux de contamination, et c'est l'OMS qui le dit, alors que plus de 9 milliards de doses ont été distribuées dans les pays les plus riches, soit plus que d’humains sur Terre !

Et les meilleurs spécialistes attirent l'attention sur le fait que la vaccination avec les nouveaux traitements génétiques est à l'origine de variations nouvelles du Sars CoV 2 qui est déjà un virus à variations rapides.

Il est même presque étonnant que n'aient pas été respectés les deux principes de base de l’épidémiologie :

- ne pas utiliser de vaccin sur des virus à variation rapide (cas des virus à ARN
  type coronavirus)

- ne pas vacciner pendant une phase épidémique

Aussi il doit-être mis fin aux vaccinations massives, de même qu'aux vaccinations concomitantes contre la grippe qui autorisent des recombinaisons entre les ARN des deux virus comme cela a été récemment démontré par la recherche.

La vaccination n'est par ailleurs pas justifiée chez les enfants, et là aussi c'est l'OMS qui le dit ! On peut d’ailleurs craindre pour les enfants que la vaccination de masse ne dégénère en campagne génocidaire lorsque l’on voit déjà les nombreuses pathologies cardiaques qu’elle crée chez les jeunes sportifs et les risques de stérilité à terme.

La vaccination ne peut être qu'un acte individuel, principalement pour les personnes âgées ou à comorbidité élevée, qui nécessitent une stimulation précautionneuse de leur système immunitaire sous le contrôle éclairé d’équipes hospitalières et dans l'intimité de la relation patient-médecin et non comme on le voit dans des vaccinodromes en plein vent qui sont une honte pour notre civilisation.

Enfin il est clair qu'il existe déjà de nombreux anti-viraux, dont certains ont été anormalement interdits, lesquels devraient être autorisés d'usage courant pour les médecins de ville.
 
L'application du primum non nocere aurait dû être invoqué pour restreindre l'usage massif de vaccins aux effets inconnus et à l'efficacité douteuse, là où les autres médications étaient déjà disponibles avec des résultats autrement plus probants et sur ce point il est clair que le ministère de la santé n'a cessé de mentir, jouer l'autruche et inquiéter les populations par des chiffres exagérément faux.

Ainsi, il n'appartient pas à l'Etat de pouvoir décider de manière autoritaire que les populations devraient être vaccinées, tout particulièrement avec des produits qui ne sont pas des vaccins mais des traitements génétiques expérimentaux dont les effets secondaires commencent à égaliser en nombre de morts les décès dûs au virus, comme le montre la base de données des effets indésirables de l'Union européenne ! (cf. figure en fin de texte).

Et le pass vaccinal qui rendrait de facto cette vaccination obligatoire pour maintenir une vie professionnelle et sociale légale ne doit en aucun cas être voté. Il s'agirait là d'un acte ne reposant sur aucune base scientifique solide, qui usurperait notre principe de précaution et surtout créerait une dérive majeure aux autres principes de notre Constitution qui ne prévoit en rien qu'il existerait deux sortes de citoyens: les vaccinés qui auraient droit à tout et les autres qui n'auraient droit à rien. D’autant plus qu’un vacciné est un futur non vacciné, puisqu’il ne pourra éternellement suivre les injonctions de prendre ad libitum des doses à toxicité cumulative.

Aussi nous invitons les sénateurs et les députés à ne pas voter ce texte inique concernant le pass vaccinal.

Pour conclure je ferai observer que si ce pass devait devenir obligatoire, c'est vers une guerre civile que le Parlement entraînerait les Français dont les sondages montrent aujourd'hui qu'ils ne veulent en rien de ce document discriminatoire et commencent à craindre réellement la dérive totalitaire de l'Etat apparue sous la présidence d’Emmanuel Macron.

Les mouvements de contestation ininterrompus qui ont eu lieu dans 133 villes de France et d’Outre-Mer depuis le début de l'été (23ème semaine) et qui se renforcent depuis ce 3 janvier, avec le retour des Gilets jaunes, sont bien là pour en attester - même si une presse abondamment subventionnée fait tout pour les dissimuler (le Président Macron lui ayant octroyée 480 millions de plus récemment) - et laissent augurer de ce que pourraient bien être les prochaines semaines si les transports se trouvaient bloqués, les entreprises arrêtées et les citoyens, sans moyen de subsistance, livrés à leur plus extrême désespérance. Ce pays rongé par son déclin économique, son ressentiment déjà fort ancien et ses possibles conflits ethniques et religieux n'y résisterait pas.
 
Vous remerciant de votre attention, je compte sur votre haute bienveillance et toute votre vigilance lors de ce vote unique dans l'histoire de France, et vous prie de bien vouloir agréer, Madame, Monsieur le Sénateur, le Député, l'expression de mes sentiments les plus respectueux.

Bertrand Villeret
Docteur ès sciences (physique)
Rédacteur en chef de ConsultingNewsLine,
le site d'info des cabinets conseil et des sociétés d’ingénierie
19ème année, 50 000 lecteurs
http://www.consultingnewsline.com

EU report
Barre
4 jan 2022
Actu
 Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2022
>> Actu
Pass vaccinal :   Foule nombreuse, pluie d'amendements et report du
                             vote au delà du 3 janvier... contrairement à 1973 !

Pour l'anniversaire du 3 jan 1973, qui avait vu dans le dos des Français et en pleine trêve des confiseurs le vote d'une loi inique (dite Loi Giscard*) confiant exclusivement aux banques privées les prêts à l'Etat - et donc le bénéfice des intérêts de la dette - qui allait entrainer dès sa parution les premiers dépassements budgétaires puis leur envolée sous la gauche mitterrandienne vers un 3% continu conduisant aujourd'hui à plus de 2200 milliards de dettes auxquelles s'ajoutent les 440 milliards résultant des confinements qui pourraient bien conduire à une crise économique habilement dissimulée derrière le Covid, le peuple de France s'était donné rendez-vous pour manifester bruyamment son mécontentement autour du Palais Bourbon où devait se dérouler justement le vote sur la transformation du pass sanitaire en un odieux pass vaccinal - preuve du virage totalitaire de la fin du quinquennat Macron. Si De Gaulle avait assuré ne pas entamer une carrière de dictateur à 67 ans, Macron, lui, semblait s'y essayer à 44 ! Enfin, pour un temps...

Français échaudé par l'histoire ne devait donc pas craindre l'eau froide en cette journée pluvieuse et ne s'en laissait donc guère compter, contrairement à 1973 ! Il est vrai que les votes de textes effectués pendant les vacances estivales précédantes avaient alerté le démocrate qui veille toujours un peu en chaque électeur...
 
De quoi donner du coeur à revendre à l'opposition qui donnait amplement le change au parti du gouvernement par quelques "pass" d'armes : Plus de 300 amendements devaient ainsi être déposés et, profitant d'un manque de représentativité de la majorité, l'opposition obtenait le vote d'un ajournement au-delà de minuit. Si loi il devait y avoir, elle n'apparaitrait pas un 3 janvier ! Un camouflet pour l'exécutif qui est même allé à la faute lorsqu'Olivier Véran révélait l'état vaccinal de Jean-Luc Mélanchon... Une erreur politique et un écart au respect du secret médical qu'il risque de payer de sa tête!
A 3 mois des présidentielles la macronie a visiblement déjà perdu la main... BV

* dite aussi Loi Pompidou - Giscard, parfois Giscard - Rothschild par l'opposition
  de l'époque
Barre
24 Déc 2021
Stratégie - Géopolitique :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
eMarketing - Finance :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Technologies - Informatique :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021  Selection Noël 2021
Selection Noël 2021
Sciences :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Management :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Conférences - Histoire - Biographies :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Sélection spéciale de la rédaction :
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021 Selection Noël 2021
>>  Livres
40 idées pour Noël : Stratégie, Finance, IT, Sciences, Management et + 

Avec Noël revient le temps des cadeaux, et donc des livres ! Malgré la gestion problématique de la pandémie nous avons pu cette année encore boucler dans les temps notre sélection d'ouvrages dont le nombre a pu être augmenté dans l'intérêt de notre lectorat fait essentiellement de consultants. Passée de 4 X 4 = 16 livres initialement à 28 l'an dernier, nous avions projeté pour notre sélection 2021 un choix de 32 livres en raison de l'ouverture d'une rubrique "Sciences" venant complémenter notre rubrique "Techno". L'enthousiasme de certains éditeurs à mettre à notre disposition des thématiques et des auteurs nouveaux a fait rugir ce chiffre à 40 par l'adjonction de certaines rubriques doubles et l'ouverture d'une rubrique "Conférences - Histoire - Biographies" ...

Ainsi les thèmatiques pour l'année en cours auront été : Stratégie - Géopolitique, eMarketing - Finance, Technologies & IT, Sciences (avec un grand S), Management, Conférences - Histoire - Biographies, auxquelles s'est ajoutée notre "Sélection spéciale de la rédaction" sur des ouvrages plus engagés voire plus polémiques.

Les éditeurs ayant joué le jeu de notre sélection sont cette année par ordre d'apparition "topologique" dans la matrice : Robert Laffont, Gallimard, Equateur, Ring, ENI, Eyrolles, EMS, Pearson, Vuibert, De Boeck, Ellipse, Dunod, Fayard (Collège de France), ISTE, H&O, Le Cerf, Lavoisier, Allia, Le Jardin des Livres, Grasset, Le Seuil, Perspectives libres, Max Milo, Trédaniel et ESKA. Qu'ils soient tous remerciés ici pour leur participation et leur excellente collaboration tout au long de l'Année. 
Et toutes nos félicitations à H&O Science qui a choisi Jennifer Doudna avant qu'elle ne soit désignée Prix Nobel de Chimie 2020 !

Sur ce, Joyeux Noël à tous et Bonne Année 2022 !
Barre
Déc 2021
Les Chroniques
 Image d'archives  : Le Redoutable - Copyright Georg Wallner 2004
>> Chroniques
Affaire des sous marins australiens :  à la recherche du temps perdu...

La fin de l’année 2021 a été marquée par l’annulation brutale du contrat de vente des sous-marins français à l’Australie. Cette décision a été officiellement annoncée par le premier ministre australien Scott Morrison. Elle a représenté un cuisant échec pour la France. Elle témoigne du fait que, face à la Chine, les Anglo-saxons resserrent les rangs ; que ceux-ci considèrent la France davantage comme un trublion que comme une alliée dans la zone indopacifique ; qu’enfin la France s’est pliée au diktat de Washington devant une Europe indifférente ou même carrément complice des Etats-Unis : 
A la recherche du temps perdu
Barre
Oct  2021
Les Chroniques
 Image d'archives  : B. Villeret - Quantorg 2  2019 pour ConsultingNewsLine 2021
>> Chroniques
La chute de Kaboul accélère la désoccidentalisation du monde

Le retrait américain d'Afghanistan fin août avait comme un air de déjà vu. Incapable de gagner une guerre asymétrique, l'Amérique a dû, comme au Vietnam et en Irak, abandonner ses positions, accélèrant la désoccidentalisation du monde et son glissement vers une multipolarité instable et conflictuelle. On peut déjà en évaluer les conséquences pour la défense de la France ainsi que nous l'explique Yves Pérez dans sa rubrique :
La chute de Kaboul accélère la désoccidentalisation du monde
Barre
23 août 2021
Victoire Toyota
Image  : Courtoisie  Toyota Gazoo Racing PR 2021 
>> Carnet de Voyages
24 H du Mans : Doublé Toyota devant Alpine pour l'année des Hypercars

Pour la 89ème édition des 24 Heures du Mans et l'apparition de la nouvelle catégorie des Hypercars (qui remplace la LMP1), Toyota engrange un doublé et une 4ème victoire d'affilé, juste devant l'Alpine Elf Matmut n°36 à 4 tours et les 2 Glickenhaus 007 LMH américaines dont c'était la première apparition au Mans (moteur britannique Gibson de 625 CV pour l'Alpine et moteurs français Pipo de 697 CV pour Glickenhaus).

Le classement général se révèle très serré :

1er  Hyp #7 Toyota GR 010 Hybrid Gazoo Racing (Conway, Kobayashi, Lópezen) 371 tours
2ème Hyp #8 Toyota GR 010 du Gazoo Racing  (Buemi, Hartley, Nakajima) à 2 tours
3ème Hyp #36 Alpine - Gibson  Elf Matmut  (Lapierre, Negrão, Vaxivière) à 4 tours
4ème Hyp #708 Glickenhaus 007 LMH (Derani, Mailleux, Pla) à 4 tours
5ème Hyp #709 Glickenhaus 007 LMH (Briscoe, Westbrook, Dumas) à 7 tours
6ème 1er LMP2 #31 Oreca - Gibson WRT (Frijns, von Habsburg, Milesi) à 8 tours (2,15%)
7ème 2ème LMP2 #28 Oreca - Gibson Jota Sport (Blomqvist, Gelael, Vandoorne)à 8 tours
8ème 3ème LMP2 #65 Oreca - Gibson du Panis Racing (Allen, Canal, Stevens)à 9 tours

...pour 44 voitures classées sur 62 au départ (traduisant une casse assez élevée ~ 1/3).

Fin de course très animée en LMP2 avec la panne de la voiture de tête (Oreca n°41 du WRT de l'équipage Delétraz, Yi Fei Ye et du polonais Robert Kubica dans l'avant dernier tour - une mésaventure qui s'était déjà produite de manière tout aussi cruelle en LMP1 pour la Toyota de tête en 2016.

La LMP2 voit ainsi la victoire de la seconde Oreca du WRT, la n°31 et de fait une seconde 3ème place pour Julien Canal, pilote sathois, sur l'Oreca de l'écurie d'Olivier Panis, ainsi que le passage du drapeau à damier pour l'Oreca de So24 animée par les frères Robin et Vincent Capillaire (19ème au général et 14ème en LMP2). L'Alpine et l'ORECA estampillées SO24, qui avaient été dévoilées dans le centre du Mans, auront donc bien rempli leurs contrats respectifs.

A noter la présence en LMP2 de 23 châssis Oreca pour ... 1 seul châssi Ligier et les 2 châssis Aurus de l'écurie russe G-DRive (nom commercial de GazPromNeft) dont le premier finit 6ème de sa catégorie.

En grand tourisme le Cavalino rampante fera retentir le Fratelli d'Italia (le Chant des Italiens) en remportant à la fois la catégorie GT Pro devant Corvette et Porsche et la catégorie GT AM devant Aston Martin et... Ferrari. Il est vrai qu'il y avait 13 Ferrari au départ pour 12 Porsche, 4 Aston Martin et 2 Chevrolet Corvette...

Pour son retour dans une catégorie reine, Alpine, déjà vainqueur en LMP2 (2018 et 2019), avec sa 3ème place en Hypercar, obtient un accessit très satisfaisant. Gageons que si l'économie mondiale ne s'effondre pas trop, l'avenir pourrait réserver de belles passes d'armes entre Toyota, Alpine, Glickenhaus ainsi qu'Audi et Peugeot dont on annonce le retour.

Philippe Sinault, Team Manager d'Alpine devait sur le podium rendre hommage à Jean-Pierre Jaussaud, disparu le 22 juillet dernier. Grand vainqueur sur Alpine Renault en 1978 avec le regretté Didier Pironi, Jean-Pierre Jaussaud devait gagner à nouveau au Mans en 1980 aux côtés de feu Jean Rondeau, constructeur local et seul pilote à avoir gagné l'épreuve sur un véhicule portant son nom.

A noter enfin l'hommage appuyé de la foule aux commissaires de piste qui une fois encore ont assuré la sécurité des pilotes sur le circuit.

Image :  Les 2 Toyota GR010 Hybrid victorieuses passent la ligne d'arrivée...
             <素晴らしい>  Subarachi : Formidable !
Barre
22 août  2021
Toyota
Image  : Courtoisie  Toyota Gazoo Racing PR 2021  
>> Carnet de Voyages
24 H du Mans :  Départ sous la pluie pour Toyota, Alpine et Glickenhaus
                            tandis que leurs poursuivantes essuient les embruns...

Une foule nombreuse devait envahir le circuit de la Sarthe pour cette édition 2021 dont on peut juger la bonne densité à l'oeil sur cette photo. La jauge de 50 000 personnes ne devant pas être dépassée (contre 280 000 habituel' Mans) la densité devait toutefois rester dans les limites fixées par la préfecture. La pluie s'invitait à quelques minutes du départ  ce qui a permis cette remarquable photo où l'on voit les Hypercars embrumer leurs poursuivantes des catégories LMP2 et GT.

Les voitures de tête resteront quasi' Mans dans cet ordre pour l'arrivée mais le rendement très élevé des LMP2 leur permettra de se tenir proche du paquet d'Hypercars. En effet, alors que la différence de puissance est d'environ 17% entre Hypercars et LMP2, l'écart à l'arrivée entre le vainqueur et la meilleure LMP2 ne sera en distance que de 2,15%, loin du rapport prévu par les lois de puissance. La présence de systèmes hybrides (thermique/électrique) sur les Hypercars ne compense pas en effet les pertes de temps dans les stands pour la maintenance et les ravitaillements auxquelles s'ajoute l'effet de "chicanes mobiles" généré par l'encombrement de la piste, qui n'est guère à l'avantage des plus rapides ! Les jeunes ingénieurs pourront s'amuser à tenter de modéliser sur ordinateur ce phénomène très complexe...

Image :  Les Deux Glickenhaus
encadrent les deux Toyota et l'Alpine sur cette
              photo du départ des 24 Heures du Mans 2021

Barre
20 août  2021
Toyota
Image  : Courtoisie  Toyota Gazoo Racing PR 2021  
>> Carnet de Voyages
24 H du Mans : Toyota en pole position pour une possible 4ème victoire

A l'issue de la seconde séance d'essais chronométrés, c'est la Toyota GR010 HYBRID n°7 de Kamui Kobayashi qui a effectué le tour le plus rapide en 3min 23.900secs, devant la seconde Toyota, la n°8 de Brendon Hartley, dans la nouvelle catégorie des "Hypercars".  Ce prototype partira donc en tête de la 89ème édition des 24 Heures du Mans qui se déroulera de manière exeptionnelle en août devant un public ramené à une jauge de 50 000 personnes et une couverture médiatique de 250 journalistes seulement, pour cause de restrictions sanitaires. C'est Alpine qui jouera le rôle de challenger dans cette course qui promet être passionante, son prototype n°36 (Negrao/Lapierre/Vaxiviere) ayant tourné en 3min 26.594secs.

<トヨタに行> Allez Toyota !  Bonnes chances Alpine ! Toutes nos amitiés à So 24 !

Image :
Kamui Kobayashi photographié juste après sa pole position
Barre
13 août 2021
So24
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2021
>> Carnet de Voyages
24 H du Mans :  L'Alpine et l'Oreca So 24 en démo au centre du Mans...

En amont des 24 Heures du Mans 2021, Alpine et So 24 s'étaient donné rendez-vous dans le centre ville pour une présentation très appréciée par un public plus que fanatique. A cette ocasion le pilote Vincent Capillaire devait effectué un tour du centre ville pour le plus grand plaisir des photographes.

So 24, l'association qui regroupe en Sarthe les entreprises locales, sera donc à nouveau dans la course avec l'Oreca LMP2 n° 39 des frères Arnold & Maxime Robin associés à Vincent Capillaire - équipage entièrement sarthois. Ce sera la 10ème participation aux 24 Heures du Mans pour So24 et la 8ème pour Vincent Capillaire :   https://www.so24.fr . Avec une 4ème place puis une 3ème et enfin une seconde en LMP2 (les prototypes un peu moins puissants, 530 CV tout de même) Vincent Capillaire pourrait briguer la victoire de sa catégorie... Toutefois comme il nous le confie, avec 2 rookies dans l'équipage, les jeunes frères Robin, le moniteur de pilotage qu'il est essaiera avant tout de rejoindre l'arrivée.

Image : Parmi les sponsors du secteur conseil et ingénierie apparaissant sur la robe de la la SO24 n°39 : OptiFinance (Gestion de patrimoine), Groupe Dirob (Promotion immobiliaire), CMG (Ingénierie du bâtiment), Soprema Group et Le Batimans (Génie civil)...

Alpine
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2021 

So 24 apparaissait aussi sur l'Alpine n°36 (catégorie Hypercar, 3ème temps des essais) laquelle sera un des challengers des Toyota pour la victoire au général. En effet les pilotes So24 sont présents sur ce prototype pour les autres courses du championnat d'Endurance - un coup de maître pour Dominique Payen, Président de SO24.

A noter que Renault est maintenant présent en F1 et en Endurance sous la couleur "bleu métallisé" et le nom d'Alpine, sa légendaire marque de sport, dont la communication est faite par Oreca, l'entreprise d'ingénierie d'Hugues de Chaunac, qui justement réalise les chassis de SO 24 et qui a par le passé réalisé ceux d'Alpine et préparé avec brio les Toyota pour la victoire...


Image :  Parmi les sponsors conseil présents sur l'Alpine : Havas Worldwide. On reviendra sur ce point très intéressant...

Barre
8 août 2021
Manifestations contre le pass sanitaire
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2021 
>> Actu
Pass sanitaire : L. Fabius et McKinsey dans le collimateur des citoyens !

Alors que le mouvement de contestation contre le pass sanitaire prend de l'ampleur (4ème épisode), avec des manifestations dans plus de 150 villes de France contre 100 initialement, l'argumentation des manifestants devient plus précise, tant sur le renoncement à des dispositions proprement dictatoriales émanant d'un gouvernement d'amateurs obnubilés par une crise sanitaire dont il ne comprennent pas la réalité scientifique faute de s'être choisi les bons conseillers, que sur les revendications que l'on peut résumer par : "Fabius démission, Véran démission, Macron démission "...

A-t-on jamais vu dans l'histoire de France, à quelques mois d'une échéance électorale majeure, un tel discrédit pour le pouvoir en place et au passage la respectabilité de nos institutions ? A cela s'ajoute un fait nouveau que l'on n'avait jamais vu auparavant, à savoir la désignation nominative des officines de conseil qui soutiennent avec une maladresse consommée la politique confuse du Président de la République - ces mêmes cabinets qui pour certains avaient déjà été choisis par la commission Attali lorsque Macron en était le secrétaire... Mais peut-on encore parler de cabinets conseil lorsque les quelques grands noms de la stratégie qui comptaient jusque là parmi les plus prestigieux, semblent s'être depuis peu engagés dans le recyclage de politiciens pour certains et parfois de leur progéniture, pour d'autres ?  Quelle n'a pas été notre surprise de découvrir, entre autres, une pancarte annonçant : "Pt du Conseil Constitutionnel: Laurent Fabius père de Victor Fabius en charge de la stratégie vaccinale !!! via McKinsey & Co, compétences marketing"... Comprendre conflit d'intérêt et népotisme. Il est vrai que le niveau d'instruction des contestataires du pass sanitaire dépasse de loin celui de la contestation syndicale habituelle et qu'aujourd'hui les Français ne lisent plus la presse mainstream ou les medias stippandiés mais se renseignent directement sur internet en croisant leurs informations. Ainsi, en marge de la contestation principale, s'installe une contestation plus technique qui reprend d'une certaine manière le point de vue de la droite nationale qui n'a eu de cesse depuis plusieurs années de fustiger une "privatisation" bien maladroite de la politique par Macron au travers d'officines qui auraient pourtant bien du mal à soutenir une manifestation devant leurs  portes :  l'adresse des cabinets conseil est en effet dans l'annuaire ! Le moins que l'on puisse dire c'est que ces cabinets, en stratégie notamment, dont les noms font l'objet aujourd'hui de la vindicte populaire, ont peut-être de sérieuses raisons de s'interroger sur leurs réelles compétences stratégiques... méthodologiques et éthiques, si facilement mises en défaut. Il serait temps aussi que ces "champions" de la stratégie se souviennent de ce qui a longtemps fait leur succès: une légendaire retenue et une indéfectible discrétion... On en est loin ! McKinsey et autres "Firms" embarquées dans la "folie Macron" : ConsultingNewsLine fait le point pour ses lecteurs... (en préparation).

Image : Manifestatants devant la préfecture de la Sarthe lors de la 4ème journée de contestation du pass sanitaire.
Barre
19 juil 2021
Manifestations contre le pass sanitaire
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2021 
>> Actu
Pass sanitaire :   En marche vers la rupture. Macron jusqu'à quand ? 

Alors qu'il s'était engagé personnellement contre la généralisation de la vaccination, celui qui est encore pour quelques mois le Chef de l'Etat a retourné sa veste en quelques jours pour rendre obligatoire, pendant les vacances des Français, sans l'avis de ses conseillers et le vote du parlement, un pass sanitaire, conçu et décidé dans le dos des nations par l'Union européenne, lequel rend de fait obligatoire la vaccination pour qui veut se déplacer, travailler, se ravitailler et avoir accès aux soins... Il n'en fallait pas tant pour qu'une population nombreuse, exédée par la mal gestion gouvernementale de la crise depuis ses débuts (cf. liste non exhaustive en fin de §) ne descende dans la rue aux cris de "Non au pass sanitaire, Non à la dictature, Macron démission". Dans plus de 100 villes de France (autant dire dans chaque département) des milliers de Français ont défilé dans le calme et entonné avec force la Marseillaise. Ainsi près de 200 000 à un demi-million de Français ont renoncé à leur repos dominical ou estival pour montrer leur sens civique et leur crainte de ce pouvoir qui après avoir détourner les élections en 2017, décide maintenant sans le parlement, prend des mesures abérrantes, suit un calandrier occulte et met le genoux à terre devant un envahisseur qu'il a laisser entrer en nombre en ne fermant pas les frontières pendant la crise alors même qu'il confinait les populations  : Non à la dictature sanitaire, c'est aussi Non à la dictature tout court et Non à la dictature mondialiste qui vient !

A noter que ce pass sanitaire qui rend de fait la vaccination obligatoire s'opposerait à :

- Notre constitution et aux droits de l'hommes auxquels elle fait référence
- Le code civil français qui encadre précisément  la liberté des soins
- La Charte de Nuremberg à laquelle se sont engagées les nations après guerre
- Aux décisions récentes du Conseil de l'Europe comme nous l'explique
  Serge Grass dans notre "Tribune" :

Serge Grass

" Il existe un arsenal législatif et des juridictions
     contre le pass sanitaire et la vaccination "
                                      Serge Grass

Manifestations contre le pass sanitaire
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2021

Liste des prinicpales décisions sanitaires abérrantes prises pendant le quinquennat Macron :

- Interdiction du médicament antiviral hydroxychloroquine HCQ (et aujourd'hui
  Ivermectine) qui s'est pourant avéré être très efficace contre la maladie
  divisant par 3 la mortalité comme l'on démontré plus de 90 études
  internationales dont celles de l'IHU de Marseilles sur plus de
  15 000 cas et une étude iranienne sur plus de 30 000...

- Carence coupable dans l'approvisionnement de masques pour les soignants
  puis son obligation de port alors que cette mesure n'offre guère de protection
  pour les populations. Réduction des capacités hospitalières en sus.

- Confinement aberrant contre l'avis des experts qui a conduit à un déficit
  économique de 400 milliards d'euros et un trou des caisses de santé
  de 40 milliards  qui vont entrainer une crise économique majeure dès la
  rentrée et un chômage endémique... Les gilets jaunes étaient peut-être
  juste un warrm-up !

- Mise en place d'un comité scientifique dont la caractéristique principale fut
  jusqu'à son président de justement ne comporter aucun scientifique de ce
  nom  et pour lesquels on a peine à trouver des publications scientifiques
  montrant
leurs réelles compétences sur le sujet...

- Défense et achats via l'Union européenne pour un milliard de Remdesivir,
  médicament qui s'est avéré toxique et générateur de variants. Et pendant
  ce temps là les stipendiés du fabricant  Gilead débinaient l'HCQ - pour finir
  leur carrière dans Gala, excellente revue mais non médicale...

- Diffusion par des non professionnels de traitements génétiques aux effets
  secondaires totalement inconnus (Pfizer et Moderna notamment) et qui ne
  constituent en rien une protection contre un virus à variation rapide.
  Des vaccinodromes qui rappellent les pistes de dance "d'on achève bien
  les chevaux"...

- Mise en coupe réglée des dossiers médicaux des Français par Microsoft,
  l'entreprise de Bill Gates, qui se trouve être le principal financier de l'OMS via
  sa fondation et le premier actionnaire de Moderna. Merci la CNIL et la clique !
  Ce même Bill Gates en divorce, englué  jusqu'au bit de carry* dans l'affaire
  de pédophilie menée depuis Paris par le couple Epstein - Maxwell.
   * comprendre "sans retenue". Bref le type qui est tenu par... l'écoute.

- Et pour couronner le tout : le pass sanitaire en attendant la puce sous-cutanée
  pronnée par Bill Gates (brevet dit 666). Biblique ! 

Images : Près de 2000 personnes (certainement moins selon la Police) ont défilé au Mans entre le Parc des Expositions et la place de la Préfecture via la rue des Minimes et la Place de la République au son de "Non au pass sanitaire; Non à la vaccination pour les enfants; Liberté; Macron démission". La Marseillaise a été entendue à cette occasion sans fausses notes, ça change... A noter ce qui ressemble à une caméra de surveillance en haut et à gauche de la 1ère image.
Barre
17 juil 2020
Dupond Moretti
Archives ConsultingNewsLine 2020 
>> Trop injuste
Le Garde des Sceaux mis en examen pour prise illégale d'intérêts !...

On le savait en opposition frontale avec l'ensemble de la magistrature qui faisait tout pour le mettre dehors depuis sa nomination il y a tout juste un an. Eric Dupond Moretti, l'actuel Garde des Sceaux, qui s'était rendu célèbre avec quelques confrères avocats dans l'affaire de pédophilie d'Outreau en obtenant l'acquittement pour la quasi totalité des accusés au point qu'il reste aujourd'hui des dizaines d'enfants qui attendent encore que l'on désigne leurs violeurs - d'où une réputation d'acquitator de notables très mal perçue chez les magistrats - est donc aujourd'hui rattrapé par cette même justice qui ne l'aime pas (et qui risque donc de faire trainer) dans une affaire de prise illégale d'intérêts pour une somme qui atteindrait les 300 000 euros. La présomption d'innocence s'appliquant bien sûr, on s'attendait tout de même à sa démission, comme le veut la tradition républicaine qui s'était déjà appliquée à un de ses talentueux prédécesseurs, le célèbrissime François Bayrou (l'apporteur de voix centristes qui avait assuré l'élection de l'inconnu Macron et avait été récompensé comme tel par une nomination à la Justice, pas moins, mais qui devait être mis en examen très vite pour des emplois "présumés fictifs" et avait préféré renoncer à son poste avant d'être recasé au Haut-Commissariat au Plan pour lequel il devait préconniser plus d'immigration pour compenser la dénatalité... Un vrai patriote quoi), mais las, au moment ou nous mettons en ligne, Eric Dupond Moretti est encore en poste place Vendôme comme en son temps une célèbre statue gonflable qui n'en finissait pas de se dégonfler. Il est vrai que la macronie finissante comptait peut-être, et compte peut-être encore, sur lui pour une loi d'amnistie ou quelque embrouillamini maxi pour empêcher la résurgence de l'affaire des déclarations de patrimoine contestables du candidat Macron (qui auraient dues conduire à son inéligibilité) et que cette même justice avait su habilement remplacer sous la "pression", et la "houlette d'une magistrate", par une vrai-fausse affaire Fillon abondamment relayée par une presse largement subventionnée pour une part et aux ordres de l'étranger pour une autre (la part à dieu certainement)... Aussi, dans une république qui devient singulièrement bananière cette pression sur le Garde des Sceaux doit être regardée avec circonspection, d'autant que Maître Dupond Moretti est certainement totalement étranger à ces intrigues de palais qui n'inquiètent que ceux qui les imaginent et ceux qui les fomentent. Affaire à suivre ! 

Image : Nicole Belloubet et Eric Dupond Moretti lors de la passation de pouvoir du 7 juillet 2020.
Barre
24 juin 2020
Chroniques
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2019 
>> Chroniques
Yves Perez :     L'Allemagne est-elle un partenaire industriel fiable ?
Yves Perez
Après le contournement par Berlin de trop nombreux accords industriels passés dans le cadre de projets militaires et aérospatiaux officiels, une dissymétrie bien réelle s'est installée entre l'Allemagne et la France. Le couple franco-allemand - si couple il y a - aurait-il déjà du plomb dans l'aile ? Pour nos lecteurs, Yves Perez, ancien directeur de l'IDCE, Professeur émérite de l'UCO d'Angers et enseignant aux écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan, analyse 7 cas  industriels pour lesquels l'Allemagne semble avoir fait cavalier seul :  A 400 M,
accords de Schwerin, rachat de Nexeya par Hensodt, programmes MAWS et TIGRE, projet de char MGCS, projet d'avion de combat SCAF et enfin nanosatellites... bref une liste assez longue !  >>>   La Chronique d'Yves Perez
Barre
10 juin 2020
Vivatech 2019
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2019 
>> Agenda  / Webinaires
Viva Technology : Une 5ème édition du salon hightech en live et online 
La cinquième édition du salon des nouvelles technologies et des startups du digital organisé par Publicis et nos confrères des Echos ouvre ses portes à Paris-Expo Porte de Versailles du 17 au 19 juin. Le salon et ses conférences seront cette année accessibles en Live et Online.

On peut retrouver nos images de Viva Technology 2019 à : Vivatech 2019

Le programme et les inscriptions à l'édition 2021 sont accessibles à :
Viva Technology 2021
Barre
24 Déc 2020
Stratégie-géostratégie :
Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020

IT & Technologies  :

Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020
Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020

Management  :
Selection Noël 2020 Selection Noël 2019 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020
Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020

Spécial Covid :

Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020

Société, sélection de la rédaction :

Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020 Selection Noël 2020

>>  Livres
28 livres pour Noël :  Géostratégie, IT & Tech, Management + Covid...  

Malgré le confinement, le couvre feu, le télétravail, les migrations de variants et un Brexit deal bouclé in extremis, nous avons pu rassembler notre sélection d'ouvrages pour Noël 2020, et l'au delà serait-on tenté de dire...  Nous sommes heureux de vous la présenter.  Qu'elle puisse à nouveau aider les consultants à appuyer leur action sur des réflexions solides basées sur des données renouvelées.


Notre sélection cette année a considéré comme à notre habitude 4 catégories : Géostratégie, Société, IT & Tech et Management. L'ordre de la préentation en a toutefois été légèrement modifié afin de distinguer précisément ce qui concerne les bases de réflexion pour consultants de ce qui relève plus de  notre choix de rédaction, on pense notamment aux sujets plus polémiques. Vu la difficulté de la crise et  pour faire bonne mesure les deux catégories managériales (IT & Tech et Management) ont reçu chacune 2 lignes de choix au lieu d'une seule soit 2 fois 8 ouvrages, permettant de présenter pour une fois des livres concurrents et néanmoins complémentaires... le luxe en quelque sorte ! A cela a été ajouté une ligne spéciale d'ouvrages concernant exclusivement le Covid 19 dans ses aspects plus techniques, mais aussi plus polémiques, ainsi qu'une ligne de sélection spéciale de la rédaction concernant les enjeux de société, là aussi en rapport avec des situations plus clivantes : dévoiement, corruption, rébellion...

Les éditeurs dont les excellents ouvrages ont reçu toute notre attention sont cette année : Dunod, EMS, ENI,  Eyrolles, Pearson pour le management et l'IT & Tech, ainsi que Actes Sud, Les Arènes, Eyrolles, Fauves, Investigations, Le Jadin des Livres, Le Seuil et J.C. Godefroy pour les ouvrages de société auxquels s'ajoutent Relentlessly Creative, Forum Publishing et Independently Published pour ceux en langue anglaise.

Que tous ces éditeurs soient ici remerciés pour leur effort à jouer le jeu de notre sélection, mais surtout pour leur travail d'excellence dans la défense des idées et des métiers tout au long de l'année...  Sur ce, bonne lecture, Joyeux Noël, Bonne Année 2021 et surtout "que le grand click du great reset ne vous croque"...

Les lecteurs retrouverons l'ensemble des livres de notre sélection mensuelle (accumulée sur 17 ans)  dans notre rubrique "Livres"...

Pour accéder à la sélection :  28  livres pour Noël 2020
(ou cliquer sur les images)

Barre
17 déc 2020
Syntec Conseil - FNEGE
Source  : Syntec - Conseil - FNEGE 2020 
>> Agenda
Syntec-Fnege : Prix académique de la Recherche en Management 2021

Le Prix académique de la Recherche en Management récompense chaque année
les meilleures publications de recherche, ainsi que le meilleur ouvrage de management de l’année. En 11 ans, ce Prix est devenu une référence dans le monde académique, plébiscité par les chercheurs en sciences de gestion qui considèrent son obtention comme une véritable opportunité de valorisation de leurs travaux auprès du monde de l’entreprise et de développement de leur notoriété – via la remise du prix, mais aussi les autres actions de communication
qui l’accompagnent (vidéos de la FNEGE, webinaires thématiques associant entreprises, consultants et chercheurs, articles écrits en commun par les chercheurs et consultants…).

Proposé conjointement par Syntec Conseil et la FNEGE, Le Prix 2021 est désormais ouvert. les candidatures sont reçues du 16 décembre 2020 au 14 février 2021 pour une remise de Prix prévue en mai/juin 2021.

Cette année 4 catégories sont proposées pour ce prix, dotées chacune d’un gain de 1 000 € :

- Refonder la relation entreprise et société
- Ré-inventer le management
- Les nouveaux enjeux de la transformation numérique des entreprises
- Transformer le marketing et la relation client

Pour plus d'info :
https://syntec-conseil.fr/nos-evenements/le-prix-academique...

Barre
12 nov 2020
CGI
Image d'archive  : Courtoisie CGI 2008 
>> Actu  :
CGI : Malgré un T4 en baisse la SSII canadienne boucle 2020 en beauté

Le Covid semble avoir des effets très variables d'une entreprise à l'autre. Pour ceux qui pensaient que les transports globalisés seraient à l'arrêt, ils n'ont pu que constater le développement rapide de l'achat en ligne qui profite à des sociétés comme Amazon ou encore eBAy. Mais derrière ce développement exponentiel de l'eCommerce, il y a la constance des géants du digital qui profitent de l'eBusiness c=omme aujourd'hui du télétravail. La SSII  canadienne CGI en fait partie, elle qui avait déjà su tailler des croupières dans le secteur public au Canada comme aux USA. Avec un repli à peine perceptible au 4ème trimestre de son exercice 2020, CGI finit l'année en beauté.

Ainsi donc, si le revenu de CGI pour le 4ème trimestre de l'exercice 2020 est de 2,93 milliards $, en baisse de 1,1 % par rapport à 2019, le bénéfice net serait positif de 251,9 millions $, pour une marge de 8,6 %, assurant un bénéfice par action de 0,96 $. Les nouveaux contrats signés pour ce T4 atteindraient un montant de 3,47 milliards $ pour un ratio "nouveaux contrats/facturation" de 118,8 % soit un carnet de commandes courant de 22,67 milliards $, représentant 1,9 fois les revenus annuels !

Au global cela conduirait à une année en croissance pour CGI qui verrait son revenu annuel atteindre les 12,16 milliards $ - en hausse de 0,4 % par rapport à l'année précédente - avec 11,85 milliards de nouveaux contrats acquis sur l'ensemble de l'exercice, un bénéfice net de 1,3 milliards $, un bénéfice par action après dilution de 4,89 $ - en hausse par rapport aux 4,70 $ de 2019 - et un flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation de 1,94 milliards $... ce dont beaucoup d'entreprises se satisferaient pour attaquer 2021...

Image :   Le siège de CGI à Montréal. La SSII canadienne est présente en France où elle a racheté  Plaut Consulting en 2005 puis Logica en 2012 (ex Unilog lui-même racheté par Logica CMG en 2005)
Barre
10 nov 2020
La Ref Num 2020
Image  : Medef 2020 
>> Webinaires  :
Medef :  La REF Num se métamorphose en REF On Line, Covid oblige...
 
Les spécialistes du numérique avaient rendez-vous à la Cinémathèque française. Las, le Covid 19 est venu différer ce rendez-vous. Mais c'était sans compter sur les compétences digitales des experts de la spécialité. En 2020 la REF numérique est devenue... numérique !


Image :   Pour un accès aux vidéos en direct ou en différé, cliquer sur l'image pour accéder au site de la REF numérique...
Barre
9 nov 2020
Vendée Globe
Image  : Sur écran de télévision. FR3 2020 
>> Carnet de Voyages
Vendée Globe 2020 :    Un tour du monde en solitaire et sans public...
 
En préparation   (suivi journalier dans notre rubrique Emplois)

Image :  Un départ de Vendée Globe dans la brume et sans public. Seules quelques télévisions (ici FR3) ont couvert le départ et ont fait eux-mêmes l'événement. Saluons à cette occasion notre confrère Gaël Robic qui est venu au contact des concurrents... 
Barre
7 nov 2020
Election Day USA 2020
Image  : ConsultingNewsLine 2020 
>> International
Elections US : Qui est le président elect ? Le coup d'Etat médiatique de
                        Biden ouvre la porte à une cessession démocratique...
  
7 Etats font actuellement l'objet d'un recomptage et de contestations devant la justice en raison de fraudes massives... Réponse devant la Cour suprême et vraisemblablement le Sénat !

Image :   Les 7 Etats qui font l'objet d'un recomptage et de contestations en justice : Nevada, Arizona, Wisconsin, Michigan, Pennsylvanie, Caroline du Nord et Georgie...
Barre
6 nov 2020
Av Lowendal
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2020
>> Actu
Covid 19 2.0 :   O. Veran et J. Salomon présentent leur plan de bataille

En préparation...

Image:   Olivier Véran et Jérôme Salomon lors de la présentation du 5 novembre
              au Ministère des Solidarités et de la Santé
Barre
23 oct 2020
Ensim
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2020
>> Techno
R&D :   Frédérique Vidal rencontre les chercheurs en Pays de Loire

Nantes, Angers, où elle devait visiter Atos et apprécier ses nouveaux super-ordinateurs puis enfin Le Mans... lieu d'élection de la rédaction de ConsultingNewsLine (où nous avons aussi commencé nos études puis officié comme enseignant - chercheur de l'Université)...

Rencontre avec le Staff de l'Université du Maine (rebaptisée Le Mans Université) et la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche venue présenter le budget de la recherche et l'appui financier exceptionnel proposé aux chercheurs.... en préparation... 

Image: Frédérique Vidal et Rachid El Guerjouma, Président de Le Mans Université
           devant le robot de digitalisation des formes automobiles développé par
           l'ENSIM, l'école nationale supérieure d'ingénieurs du Mans,

Barre
6 oct 2020
Back Market
Image  : B. Villeret - Quantorg 2  pour ConsultingNewsLine 2020
>> Techno
Economie verte :  Barbara Pompili et Cédric O en visitent Back Market

Back Market est une start-up animant une plateforme de vente en ligne de matériel informatique recyclé. Barbara Pompili, Ministre de l'Environnement et Cédric O, Secrétaire d'Etat au Numérique ont rendu visite à cette entreprise pas comme les autres.... Nous étions là...

En préparation...


Image: Démonstration d'une intervention de remise à niveau d'un smartphone.
           Back Market met en relations acheteurs et entreprises proposant du 
           matériel recyclé à la vente.

Barre
24 sept 2020
IFRI - Ramses 2021
Image  : CE ZOOM - copyright  IFRI 2020
>> Agenda
IFRI : Le Ramses 2021 inaugure sur internet une ére nouvelle et risquée

Une présentation du RAMSES sans public (ou à peine) Covid 19 là aussi obligeant.. Titre du millésime 2021 : "Le grand basculement ? ". L'ouvrage édité chez Dunod est désormais disponible et accompagné de nombreuses vidéos.

Toutes les vidéo sur le site de l'IFRI  : Présentation et réumés des experts de l'IFRI ayant participé à l'édition 2021...

Pour plus d'info :
Notre rubrique ;   "Livres"
Le site de l'IFRI :  https://www.ifri.org/fr/publications

Image : Thierry de Montbrial présente le RAMSES 2021 devant une salle plus clairsemée que d''habitude et où se presse d'ordinaire de nombreuses personnalités du corps diplomatique et des autres ministères.
Barre